Mon animal privé
  • Accueil
  • Actualités
  • Quelle litière choisir? Ethocat, comportementaliste pour chat vous répond

Quelle litière choisir? Ethocat, comportementaliste pour chat vous répond

 

Quelle litière pour mon chat avec Ethocat !

 

 

 

Cela peut paraître tout à fait anodin pour nous pauvres mortels, mais pour le chat, la litière est d’une importance fondamentale.

Résultat d’images pour emoticones chat
Pourquoi ?

Parce que pour lui, ce n’est pas un simple lieu d’élimination, c’est aussi un support de marquage.

 

Et pour le chat, on ne plaisante pas avec les supports de marquage ; c’est sérieux, très sérieux.

Eh oui, deux espèces différentes peuvent percevoir le monde de manière différente. En éthologie, on appelle ça l’umwelt, un mot un peu rude pour exprimer que chaque espèce possède un « environnement sensoriel propre » et que l’expérience du monde qui nous entoure peut être très différente d’une espèce à l’autre. Tout ça pour dire que bien qu’il fasse partie de la famille, minou n’est pas un humain. On a parfois tendance à l’oublier.

Mais revenons à nos moutons Résultat de recherche d'images pour "gif mouton" (enfin à nos chats).

Pourquoi la litière est-elle si importante ?

Parce que pour un chat, avoir des supports de marquages adaptés, et disposés de manière « stratégique » à différents endroits de la maison, c’est vital. Parce que pour un chat, baliser son environnement par des marques et des odeurs, c’est essentiel pour être bien dans ses pattes. Et le marquage par élimination n’est pas des moindres (oui, on peut aussi baliser son territoire par des frottements, des griffades, et même des positionnements dans l’espace ! mais ce n’est pas le sujet du jour).

Voilà pourquoi, pour le bien-être de notre petit félin de maison, il est essentiel d’avoir une litière adaptée.

Mais alors, entre tout ce que la grande distribution ou les animaleries proposent, quelle litière choisir ? Minérale ou végétale ? argile ou silice ? parfumée ou naturelle ? Agglomérante ou en graviers ? Et sinon, bac ouvert ou fermé ? dans un endroit isolé ou dans un lieu de passage ? Entre tout ce qu’on voit et ce qu’on entend, il y a de quoi se perdre !! Je vais vous faciliter la tâche, je ne vais pas faire l’inventaire et la description de chaque type de litière. Je vais simplement vous faire la description de ce qui est, à mon sens, la litière IDEALE :

1- L’emplacement:

C’est parfois un peu compliqué de trouver le juste milieu entre endroit tranquille et lieu de passage. Mais la légende selon laquelle le chat a absolument besoin de faire ses besoins dans un endroit calme (comme nous en somme)… est une légende. Exit donc la litière fermée au fond du cagibi ou personne ne va jamais. Votre chat a besoin que son odeur soit perçue et prise en compte par le plus grand nombre !

Quel serait l’intérêt stratégique de marquer un point que personne ne verra (ou sentira) ? On ne va pas tomber dans l’excès inverse, on ne met pas non plus la litière en plein milieu du couloir (pas sûr que votre chat ait envie d’être enjambé en pleine action décisive).

L’idéal ? Un angle d’une pièce de vie : marquage efficace, risque minimum (il ne faut pas oublier que cela reste un moment de vulnérabilité : l’avantage d’un angle est d’avoir une vision d’ensemble sur l’environnement alentour et de pouvoir déguerpir en cas de menace éventuelle).

2- Le bac:

Vous l’avez compris, l’idéal sera le bac ouvert, et suffisamment grand pour qu’on puisse y être à l’aise. Gratter, sentir, re-gratter, re-sentir, etc. etc… c’est un petit rituel essentiel au bien-être félin ! D’ailleurs, les chats qui apprécient leur litière y passent généralement plus de temps.

En somme, le bac fermé avec porte est adapté à l’humain (c’est très bien, ça nous protège des odeurs !), un peu moins au chat.

« Le substrat idéal (…) litière ultra-agglomérante à base d’argile naturelle , non parfumée »

3- Le substrat

Etant donné qu’on adore passer du temps à gratouiller sa litière, avoir des grains qui restent coincés entre les coussinets, ce n’est pas très agréable… on préfèrera donc des grains très fins aux graviers grossiers, c’est mieux (plus doux pour les pattes et plus instinctif, ça nous rappelle la terre de la nature sauvage). Au-delà de ça, la litière agglomérante permet une gestion plus adaptée.

En effet, les litières classiques impliquent généralement un grand nettoyage hebdomadaire (ou bimensuel pour la silice).

Pour le chat, ça équivaut à « on efface tout et on recommence ! » ou encore « tu as mis tout ton coeur dans le marquage de ton bac depuis une semaine ? Tu peux recommencer maintenant ! »

Autant vous dire que c’est frustrant… et pire encore si on nettoie avec des détergents forts qui viennent masquer l’odeur du chat. L’avantage de l’agglomérante (à base d’argile, car on oublie les copaux de bois qui collent aux coussinets), c’est qu’elle permet d’espacer énormément les grands nettoyages, perte de repères chronique. Le substrat idéal donc : litière ultra-agglomérante à base d’argile naturelle (bentonite), non parfumée (dois-je expliquer pourquoi les doux parfums de chèvrefeuille ou d’agrumes sont une aberration pour les délicates narines de nos félins ?). Attention cependant, toutes les marques ne se valent pas (certaines sont même à vous dégouter de l’agglomérante).

Le substrat idéal donc : litière ultra-agglomérante à base d’argile naturelle (bentonite), non parfumée (dois-je expliquer pourquoi les doux parfums de chèvrefeuille ou d’agrumes sont une aberration pour les délicates narines de nos félins ?).

« Une marque que je recommande particulièrement ?

La litière LINDOCAT active plus. Elle est parfaite : grains fins, très peu de poussière, morceaux de charbons actifs pour absorber les odeurs sans les masquer, fort pouvoir agglomérant… idéale pour nous ET nos chats !

4- Le nettoyage:

Très succinctement, car je sais que vous avez maintenant tout compris à la litière et à son importance : on enlève les agglomérats d’urine et les selles avec la pelle une fois par jour, on rajoute de la litière régulièrement (pour qu’elle conserve son pouvoir agglomérant, et pour s’assurer qu’il y ait toujours une bonne dizaine de cm dans le bac). En cas de grand nettoyage, on se contentera d’eau bouillante.

Voilà, vous savez tout sur LA litière idéale (ou du moins qui fait quasiment l’unanimité), je vous encourage à faire le test avec votre chat ! Bien sûr, il faut garder à l’esprit qu’en fonction de son tempérament et de ses expériences, chaque chat peut développer des préférences individuelles. Le plus important, c’est d’être à l’écoute de VOTRE chat.

Charlotte de Mouzon, comportementaliste pour chat à Bordeaux

Vous souhaitez en savoir plus sur votre Chat? Consultez le Blog d’Ethocat

  

Rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Mon Animal Privé
60 rue des Queyries
Bat 12-2,
33100 Bordeaux